Aller directement au contenu.

Catalogue de publications

70 résultats trouvés

  1. Évaluation du danger lié à la présence de cytostatiques dans le milieu aquatique

    Les cytostatiques, des médicaments anticancéreux aussi connus sous le nom d’antinéoplasiques, sont des composés très toxiques au niveau cellulaire et au niveau de l’ADN à de faibles concentrations. Les statistiques montrent que leur utilisation augmente chaque année de 10 %. Bien que ces médicaments soient majoritairement administrés dans les hôpitaux, de plus en plus de patients rentrent chez eux après leur traitement, ce qui implique que les cytostatiques éliminés par les patients peuvent potentiellement être retrouvés dans les eaux usées municipales. Or, plusieurs études ont mis en évidence que les cytostatiques sont peu dégradés dans les stations de traitement des eaux traditionnelles. Par conséquent, leur présence dans l’environnement pourrait augmenter dans les prochaines années et représenter un risque pour les organismes exposés.

    pdf
    • Triffault-Bouchet, Gaëlle Paquet, Nathalie
    • Publié  :
  2. État de situation des substances d’intérêt émergent dans les sédiments de surface et les sédiments en suspension du Saint-Laurent

    La section Monitoring et surveillance de la qualité de l’eau (MSQE) du Saint-Laurent d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) a entrepris en 2008 d’offrir un soutien scientifique au Plan de gestion des produits chimiques (PGPC). Le but de cette initiative fédérale est de réduire les risques que posent les produits chimiques pour les Canadiens et leur environnement. Ce support a permis un apport additionnel et significatif de financement à celui du Plan d’action Saint-Laurent (PASL) afin de dresser un premier portrait de situation des substances d’intérêt émergent dans les sédiments et les sédiments en suspension qui ont été recueillis à l’aide de trappes à sédiments dans le fleuve Saint-Laurent.

    pdf
    • Pelletier, Magella
    • Publié  :
  3. Les insecticides néonicotinoïdes : état des connaissances de leurs impacts potentiels sur les organismes aquatiques

    Les néonicotinoïdes sont des insecticides dont l’usage a grandement augmenté depuis leur mise sur le marché dans les années 1980. Principalement homologués pour le traitement des semences, notamment de maïs et de soja, ils peuvent aussi être pulvérisés sur une grande variété de culture. Dans les champs, ils peuvent persister dans les sols pendant plusieurs années ou être transférés vers les milieux aquatiques environnants par les eaux de ruissellement. Or, les organismes aquatiques peuvent être affectés par ces insecticides. Ainsi, leur présence dans les milieux aquatiques pourrait représenter un danger pour la santé de ces écosystèmes.

    pdf
    • Paquet, Nathalie Triffault-Bouchet,Gaëlle Métivier, Marianne Giroux,Isabelle
    • Publié  :
  4. Processus océanographiques : températures, oxygène dissous et acidification

    L’indicateur sommaire reflétant la température des trois couches du golfe du Saint-Laurent (surface, intermédiaire et profonde) ainsi que les conditions hypoxiques et acides de l’estuaire, est demeuré intermédiaire durant 2013-2017. Une tendance à la détérioration de l’état global a tout de même été enregistrée depuis 2008-2012, principalement à cause des températures élevées des eaux profondes qui ont atteint des records sur des séries temporelles qui débutent en 1915. La tendance globale est due aussi à une détérioration de l’oxygène dissous et de l’acidité des eaux profondes de l’estuaire du Saint-Laurent qui ont toutes deux atteint des niveaux record.

    pdf
    • Peter S. Galbraith, Marjolaine Blais et Michel Starr
    • Publié  :