Aller directement au contenu.

Catalogue de publications

138 résultats trouvés

  1. Le phytoplancton, les algues toxiques et le zooplancton de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent

    Un suivi sur près de 20 ans des communautés de phytoplancton et de zooplancton de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent permet de constater que leur état global est resté plutôt stable pour la période 2013-2017. Bien que très variables, la biomasse du phytoplancton et sa composition n’ont pas montré d’anomalies marquées au cours de la période récente. En revanche, la biomasse du zooplancton a légèrement diminué et sa composition est en changement, ce qui pourrait avoir des répercussions sur le réseau trophique. Pour leur part, les floraisons d’algues toxiques ont légèrement diminué au cours des quatre dernières années.

    pdf
    • Marjolaine Blais
    • Publié  :
  2. Phytoplankton, toxic algae and zooplankton in the estuary and Gulf of St.Lawrence

    A close to 20 years monitoring of the phytoplankton and zooplankton community of the St-Lawrence estuary and Gulf shows that their global state remained fairly stable for the 2013-2017 period. If the biomass and the composition of the phytoplankton are highly variable, they did not show signs of anomalies for the most recent period. On the other side, zooplankton biomasses decreased slightly and its composition is changing, which could have impacts on the food web. On the toxic algae bloom side, there was a slight decrease in the last four years.

    pdf
    • Marjolaine Blais
    • Publié  :
  3. Oceanographic processes: Temperatures, dissolved oxygen and acidification

    The summary indicator demonstrates that the temperature of the three levels of the St-Lawrence (surface, intermediate, deep) as well as the hypoxia and acidity conditions of the estuary remain at the intermediate level for the 2013-2017 period. However, a deteriorating trend of the general state was recorded from 2008 to 2012 and was mostly due to the high temperature of the deep waters which started to climb in 1915. The global tendency is also due to the decline of dissolved oxygen and the level of acidity in the St-Lawrence estuary, who both reached new records.

    pdf
    • Peter S. Galbraith, Marjolaine Blais et Michel Starr
    • Publié  :
  4. Processus océanographiques : températures, oxygène dissous et acidification

    L’indicateur sommaire reflétant la température des trois couches du golfe du Saint-Laurent (surface, intermédiaire et profonde) ainsi que les conditions hypoxiques et acides de l’estuaire, est demeuré intermédiaire durant 2013-2017. Une tendance à la détérioration de l’état global a tout de même été enregistrée depuis 2008-2012, principalement à cause des températures élevées des eaux profondes qui ont atteint des records sur des séries temporelles qui débutent en 1915. La tendance globale est due aussi à une détérioration de l’oxygène dissous et de l’acidité des eaux profondes de l’estuaire du Saint-Laurent qui ont toutes deux atteint des niveaux record.

    pdf
    • Peter S. Galbraith, Marjolaine Blais et Michel Starr
    • Publié  :
  5. Atlas of Sites of Interest for Conservation along the Estuary and Gulf of St. Lawrence Coastline - Methodology Report October 2019

    One of the projects under the biodiversity conservation theme of the St. Lawrence Action Plan is the development of an integrated plan for conserving the St. Lawrence’s natural environments and biodiversity. Identifying the sites where the conservation needs are the most urgent was the first step in this integrated planning process leading to the production of the Atlas of sites of interest for conservation in the Estuary and Gulf of St. Lawrence coastal regions. Conservation targets (coarse filter) selected for this atlas are forested areas, inland wetlands, coastal marshes and sandy environments. For each selected targets, sites of interest for conservation were determined up to a representativeness threshold of 20% for a given spatial reference unit (e.g., territorial zones - grouping of ecological districts). To do so, sites with high conservation interest were first selected, those sites being located within or adjacent to protected areas or exceptional forested ecosystems, sites hosting species at risk, sites bordering salmon rivers, or those having unique ecological features. A prioritization analysis was then carried out on conservation targets using a multi-criteria analysis when the 20% representativeness threshold was not reached following the selection analysis. Other sites of interest not covered with the coarse filter targets and representing local sites with high conservation value were also determined (fine filter), such as bird colonies, eelgrass beds, important wildlife elements (critical habitats of species at risk, Bank Swallow and Chimney Swift nesting sites, Harlequin Duck winter concentration sites, breeding and rearing habitat for Rainbow Smelt in the southern St. Lawrence Estuary, etc.), important plant occurrences and salmon rivers.

    pdf
    • Jobin, B. Gratton,L. Desautels,P.
    • Publié  :
  6. Atlas des milieux côtiers d’intérêt pour la conservation dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent - Rapport méthodologique Octobre 2019

    L’un des projets indiqués sous le thème de la conservation de la biodiversité du Plan d’action Saint-Laurent est l’élaboration d’un plan intégré de conservation des milieux naturels et de la biodiversité du Saint-Laurent. Pour les régions de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, il a été convenu dans un premier temps de produire un atlas des milieux côtiers d’intérêt pour la conservation afin de déterminer les sites où les besoins de conservation sont les plus criants. Les cibles de conservation retenues sont les milieux forestiers, les milieux humides d’intérieur, les marais côtiers et les milieux sableux, pour lesquels les sites d’intérêt ont été déterminés jusqu’à l’atteinte du seuil de 20 % de représentativité dans les zones territoriales (regroupement de districts écologiques). Une première sélection des sites ayant une plus haute valeur de conservation a d’abord été faite, soit ceux qui hébergent des espèces en péril, des aires protégées et des sites irremplaçables ainsi que ceux qui bordent des rivières à saumon. Des analyses de priorisation multicritère ont ensuite été faites si le seuil de 20 % de représentativité n’était pas atteint après l’analyse de sélection. S’ajoutent à ces sites des éléments du filtre fin, soit des sites ponctuels qui ne sont pas capturés dans les cibles de conservation du filtre grossier. On parle ici des colonies d’oiseaux, des herbiers de zostère, des éléments fauniques d’importance (habitats essentiels d’espèces en péril, sites de nidification de l’hirondelle de rivage et du martinet ramoneur, sites de concentration hivernale de l’arlequin plongeur, habitat de reproduction et de croissance de l’éperlan arc-en-ciel du sud de l’estuaire, etc.), des occurrences floristiques d’importance et des rivières à saumon.

    pdf
    • Jobin, B. Gratton,L. Desautels,P.
    • Publié  :