Aller directement au contenu.

À notre sujet

Dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent (PASL), les gouvernements du Canada et du Québec collaborent depuis 1988 à conserver, restaurer, protéger et mettre en valeur le Saint-Laurent. Leurs interventions ont, entre autres, contribué à :

  • réduire la pollution;
  • conserver, réhabiliter et aménager des habitats pour la faune et la flore;
  • développer les connaissances et outiller les décideurs pour une meilleure prise de décision;
  • encourager les pratiques de navigation durables;
  • sensibiliser et à mobiliser des communautés. 

Agir ensemble Notre histoire

Le Plan d’action Saint-Laurent 2011 - 2026, c’est …

1

Des enjeux s’échelonnant sur 15 ans

5

La mise en place d’une gouvernance davantage participative du Saint-Laurent

6

La poursuite des programmes de financement communautaire

Le Saint-Laurent

Prenant sa source dans le lac Ontario et s’écoulant jusqu’à l’océan Atlantique, le fleuve Saint-Laurent s’étend sur quelque 1 600 kilomètres en traversant le Québec d’ouest en est pour aller se jeter dans le golfe du Saint-Laurent. C’est quelque 80 % de la population québécoise qui vit sur les rives de ce fleuve qui recueille les eaux de 244 affluents.

Le Saint-Laurent en chiffres

Le Saint-Laurent en chiffres

Partenaires

Le Plan d’action Saint-Laurent s’articule auprès de différents acteurs issus de ministères et d’agences des gouvernement du Canada et du Québec. Les principales catégories d’acteurs qui prennent part à la gestion intégrée du Saint-Laurent sont les suivantes :

  • Gouvernement du Canada
  • Gouvernement du Québec
  • Milieu municipal
  • Premières Nations
  • Éducation et recherche
  • Organismes sans but lucratif
  • Organismes et structures de concertation
  • Secteur privé

Nos partenaires
 

Fonctionnement

Le Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 est fondé sur la mise en commun des efforts et des ressources de divers ministères et agences du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec. Ce travail de collaboration vise à mettre en œuvre des projets à valeur ajoutée et à atteindre des résultats collectifs.

Les principes d’application suivants sous-tendent cette approche :

Coopération intergouvernementale

Les gouvernements mettent en commun leur expertise, leurs compétences et leurs ressources en vue de créer une synergie favorable à la conservation de l’écosystème du Saint-Laurent.

Coordination et complémentarité des politiques publiques

Pour une gestion de l’écosystème du Saint-Laurent efficace et intégrée, les gouvernements se coordonnent dans l’application des politiques publiques dans le respect de leurs compétences respectives et de manière complémentaire.

Développement et diffusion des connaissances

Les mesures favorisant la recherche, l’éducation et l’accès à l’information doivent être maintenues et améliorées de manière à mieux diffuser les connaissances sur le Saint-Laurent. 

Saine gestion des fonds publics

Les gouvernements privilégient la complémentarité des activités afin d’atteindre des résultats tangibles pour le Saint-Laurent en optimisant l’utilisation de leurs ressources.

Structure de fonctionnement


Comité directeur de l’Entente 

Gère, met en œuvre et rend compte de l’Entente au nom des gouvernements.

Comité exécutif de l’Entente

Met en œuvre les décisions du Comité directeur de l’Entente et assure le suivi des affaires courantes de l’Entente par le biais de représentants d’ECCC et du MELCC.

Secrétariat de l’Entente

  • Suit l’avancement des activités et offre un soutien logistique aux comités de suivi et aux groupes de travail;
  • Assure un rôle de soutien et de liaison entre les comités de suivi et les groupes de travail;
  • Appuie le Comité directeur et le Comité exécutif de l’Entente pour la mise en œuvre de l’Entente;
  • Coordonne la diffusion d’information au public.

Comités de conseil et de concertation

Il existe un comité de conseil : changements climatiques; deux comités de concertation : agriculture et navigation. Ces comités ne font pas partie de la structure de gestion de l’Entente. 

Organigramme qui présente les éléments suivants : Comité directeur de l’Entente, Comité exécutif de l’Entente, Secrétariat de l’Entente, Comité Changements climatiques, Groupe de travail Suivi de l’état du Saint-Laurent, Groupe de travail Prévision numérique environnementale, Comité de suivi Biodiversité, Comité de suivi Qualité de l’eau, Comité de suivi Usages