Aller directement au contenu.

Programme Interactions communautaires (PIC)

Le Programme Interactions communautaires (PIC) soutient la mise en œuvre des idées de projets communautaires visant à conserver la biodiversité du Saint-Laurent, à favoriser la durabilité de ses usages et à améliorer son écosystème et la qualité de son eau.

Dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent (PASL 2011-2026), Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) et le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MELCC) mettent en œuvre ce programme.

Projets admissibles  Faire une demande

Objectifs

Objectifs

  • Améliorer l’écosystème du Saint-Laurent
  • Soutenir la mise en œuvre de projets issus de la communauté qui visent à conserver la biodiversité, la pérennité des usages et à améliorer la qualité de l’eau
  • Soutenir la mise en œuvre de projets découlant d’un Plan de gestion intégré régional (PGIR)

Dates d'inscription

Date d’inscription

Généralement, les dates limites pour déposer les propositions de projets sont les 1er mars et 15 octobre. Cette année, exceptionnellement, la date limite pour soumettre un projet est le 3 décembre 2021.  
Visitez notre section Pour faire une demande de financement pour des renseignements sur l'appel à propositions de projets.

Groupe cible

Groupe cible

Tout organisme non gouvernemental et sans but lucratif, légalement constitué depuis au moins un an et dont une succursale est au Québec, et toute communauté autochtone située au Québec.

Territoire d’intervention

Le territoire d’intervention est défini par le Saint-Laurent. « Saint-Laurent » désigne l’eau, le lit, les rives, le littoral, les milieux humides et les barachois ainsi que les îles, les archipels et les lacs fluviaux. Plus précisément, le territoire s’étend, sur la rive sud, de Cornwall à Gaspé (y compris la partie québécoise de la baie des Chaleurs et les îles de la Madeleine), et, sur la rive nord, de Carillon à Blanc-Sablon (y compris l’île d’Anticosti et le Saguenay). Ce territoire comprend également les tributaires essentiels au cycle de vie d’espèces dépendantes du Saint-Laurent. Les interventions prévues dans les tributaires secondaires doivent être en lien direct avec les espèces en question ou avec la pollution agricole diffuse.

Quels sont les projets admissibles?

Types de projets admissibles

Contribution du programme

Des projets de sensibilisation qui découlent d'une problématique environnementale précise, qui ciblent un certain groupe et qui mènent à des actions concrètes à échéance brève. Dans le cadre du projet communautaire, un suivi des changements de comportements ou d'acquisition de nouvelles connaissances doit être effectué.Maximum de 70 %* de la valeur totale des dépenses admissibles**  jusqu'à concurrence de 100 000 $.
Des projets d'étude relatifs à une problématique environnementale précise visant à dresser un plan d'intervention à mettre en application sur le terrain.Maximum de 70 %* de la valeur totale des dépenses admissibles** jusqu'à concurrence de 25 000 $.
Des projets d'étude-action relatifs à une problématique environnementale précise visant à dresser un plan d'intervention à mettre en application sur le terrain, suivis par la mise en oeuvre d'actions appropriées.Maximum de 70 %* de la valeur totale des dépenses admissibles** jusqu'à concurrence de 200 000 $.
Des projets de protection de la biodiversité qui visent à favoriser la pérennité des usages du Saint-Laurent.
Des projets de restauration qui découlent d'une problématique environnementale précise en lien direct avec le Saint-Laurent.

* Les fonds de contrepartie peuvent être en espèces ou en nature. Cependant, pour les projets dont la valeur totale dépasse 35 000 $, les fonds de contrepartie en espèces doivent être d'au moins 10 % de la contribution totale d'ECCC et du MELCC.

** Voir le Guide du demandeur pour consulter la liste des dépenses admissibles.

Exemples de projets financés

Le Programme Interactions communautaires (PIC) vise à financer des idées de projets communautaires qui contribuent à conserver et à améliorer l’écosystème du Saint-Laurent. En voici quelques exemples :

Restauration et mise en valeur de l’embouchure de la rivière Brochu

Comité ZIP Côte-Nord du Golfe

Sensibilisation - Restauration

Restauration de milieux naturels dans le secteur de Matane

Groupe environnemental Uni-Vert région Matane

Restauration - Protection

Plan d’intervention pour la Réserve naturelle des Battures-de-Saint-Augustin-de-Desmaures

Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN)

Étude-Action

Guide du demandeur

Ce guide apporte des informations et des conseils à prendre en compte afin de présenter votre demande de financement au Programme Interactions communautaires. Avant de commencer à travailler sur la rédaction de votre demande, nous vous recommandons de contacter un agent de projet afin de vérifier l’admissibilité de votre idée de projet.

Admissibilité

  • Admissibilité de votre organisme
  • Admissibilité au PIC
  • Volets d'intervention du Programme Interactions communautaires :
    • Volet 1 – Sensibilisation
    • Volet 2 – Étude
    • Volet 3 – Étude-action
    • Volet 4 – Restauration ou protection

Consulter le guide Télécharger

Détails techniques

  • Renseignement sur le financement de votre projet
  • Durée de votre projet
  • Présentation de votre projet
  • Expédition de votre demande

Nous joindre Faire une demande